RHSH 32 – Penser par école

Argumentaire du dossier Penser par école

Parler d’« école » à propos de collectifs savants est très commun, mais fait rarement l’objet d’enquêtes historiques. L’objectif de ce numéro est de prendre au sérieux son usage par les savants, non seulement comme étiquette commode ou à charge, mais aussi comme révélateur de la fabrique des sciences humaines et sociales, en particulier depuis qu’elles sont devenues des disciplines (fin xixe – début xxe siècles). Qui dit « école » dit « maître(s) » et « élève(s) », des modalités de transmission et d’élaboration collective, mais aussi de subversion plus ou moins avouée. La catégorie peut renvoyer à des styles et des pratiques scientifiques (sous la formule controversée des « écoles de pensée »), à des conditions de production localisées, à des modes de fonctionnement de la recherche et de l’enseignement. Bien souvent, on parle d’« écoles » en sciences humaines et sociales pour insister sur la construction, à un moment donné, d’une tradition, sinon d’une orthodoxie. À travers des cas variés dans le temps et l’espace, et d’ampleur inégale, ce volume entend contribuer à renouveler le travail historiographique sur cette catégorie d’analyse.

Sommaire du numéro

Dossier

  • Olivier Orain,Les Écoles en sciences de l’homme : usages indigènes et catégories analytiques(introduction)
  • Marie-Claire Robic,Les chemins de l’école (1860-1914). Usages du label d’école à propos de la géographie française
  • Jacqueline Carroy,Jeux d’écoles hypnotiques : Paris-Nancy fin de siècle
  • Annie Petit,Positivisme(s), écoles et mouvances
  • Jean-Baptiste Devaux,L’impossible reproduction d’un collectif savant. Faire école en économie industrielle en France (1975-1991)
  • Monique Hirschhorn,L’école en sociologie : catégorie, objet, étiquette
  • Wolf Feuerhahn et Olivier Orain,Réfléchir depuis Chicago : le regard de Jean-Michel Chapoulie sur une tradition qui n’a pas fait école

Document (hors dossier)

  • Norbert Elias,Sur l’émergence des sciences modernes de la nature. Plan pour un projet d’habilitation [traduction par A. Orain]
  • Reinhard Blomert,Norbert Elias et les études sur la Renaissance à Heidelberg (années 1920) [traduction par Wolf Feuerhahn]

Varia

  • Laurent Dedryvère,De l’engagement national-socialiste à l’érudition philologique. Walther Heissig et les débuts des études

mongoles en Allemagne

Débats, chantiers et livres

  • Anne Madelain et Agustín Cosovschi,L’espace post-yougoslave : un laboratoire des sciences humaines et sociales ?
  • Silvia Sebastiani, CR de Han F. Vermeulen,Before Boas. The Genesis of Ethnography and Ethnology in the German Enlightenment, Lincoln/Londres, University of Nebraska Press, 2015.
  • Anne-Marie Drouin-Hans, CR de Annie Petit,Le système d’Auguste Comte. De la science à la religion par la philosophie, Paris, Vrin, 2016.
  • Emanuel Bertrand, CR de Jacqueline Léon,Histoire de l’automatisation des sciences du langage, Lyon, ENS Éditions, 2015.

Pour plus d’information et pour s’abonner à la revue au tarif préférentiel réservé aux membres de la SFHSH :

Argu-RHSH32

Abonn_RHSH-SFHSH


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.