Vient de paraître – William James. Une autre histoire de la psychologie

Thibaud Trochu, William James ; Une autre histoire de la psychologie, Paris, CNRS éditions, 2018.

William James (1842-1910) appartient à la génération
de penseurs qui ont contribué à donner à la pensée
nord-américaine sa tonalité propre. Philosophe canonique,
il est aussi considéré comme l’un des fondateurs de la psychologie.
Les Principes de psychologie, publiés en 1890, marquent une date dans
l’histoire d’une discipline, alors en voie de constitution, qui mobilisait
les résultats de la physiologie nerveuse et cérébrale et tentait de rompre
avec la philosophie.
Cette « science de la vie mentale », ce livre la restitue dans ses
transformations, ses débats, ses redéfinitions en reconstruisant le point
de vue de James et des acteurs de l’époque à rebours de l’histoire jugée.
En s’appuyant sur les archives, la correspondance, les notes de lecture
inédites de William James conservées à l’université Harvard et données
en partie dans l’ample dossier critique, Thibaud Trochu nous introduit
dans l’atelier de travail de James. Il réactive aussi ses tensions,
ses interrogations sur les zones frontières de l’expérience humaine
comme le somnambulisme, la télépathie, les états hypnotiques provoqués.
Il restitue des cas de controverses précis, comme ceux de Georges Albert
Smith ou de Miss Piper dont discutait James avec ses interlocuteurs
européens et états-uniens.
Aux origines composites de la psychologie, une dizaine d’années
avant la Science des rêves de Freud.


Thibaud Trochu est maître de conférences en philosophie de l’éducation
(É.S.P.É Lille Nord France) et chercheur associé au Centre Alexandre Koyré
d’histoire des sciences et des techniques (MNHN/CNRS/EHESS).
Ses recherches portent sur l’histoire et l’épistémologie des sciences humaines.



Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.