De la grammaire à l’inconscient : dans les traces de Damourette et Pichon

Colloque sous la direction de Michel ARRIVÉ, Valelia MUNI TOKE et Claudine NORMAND

1er août -11 août 2009

Centre Culturel International de Cerisy
Le Château, 50210 Cerisy-La-Salle -France

Tél : +33 (0)2 334691 66
Fax : + 33(0)2 3346 1139
www.ccic-cerisy.asso.fr

“Le système grammatical d’une langue baigne en grande partie dans
l’inconscient”.

C’est là l’un des postulats sur lesquels se construit le monumental Essai de grammaire de la langue française, de Jacques Damourette (1873-1943) et Edouard Pichon (1890-1940).
Les deux auteurs sont pittoresques et insolites. Jacques Damourette, de santé fragile, n’a jamais exercé son métier d’architecte, mais s’est passionné pour la langue française, dans tous ses états. Il a communiqué sa passion à son neveu Edouard Pichon, qui, en dépit de la maladie qui le fera mourir à 49 ans, mène une brillante carrière de médecin. Devenu psychanalyste, il est, en 1939, Président de la
Société psychanalytique de Paris: il y reçoit un jeune et brillant psychiatre nommé Jacques Lacan.
L’oeuvre de Damourette et Pichon continue, près d’un siècle après le début (1911) de son élaboration, à intriguer, souvent à passionner à la fois les linguistes et les analystes. Ils se rencontreront à Cerisy pour
approfondir tous les aspects de ce travail entre tous original, qui affronte, par le biais de la grammaire d’une langue, le français, le problème toujours renouvelé des relations entre langage et inconscient.

Avec le soutien du Laboratoire MoDyCo (CNRS et Universités de Paris Ouest Nanterre La Défense et de Paris 5) et de l’École Doctorale 139 (Université de Paris Ouest Nanterre La Défense)

Voir le programme complet et le bulletin d’inscription


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.