Prochain colloque de la SFHSH – 15 et 16 septembre 2021

Colloque international de la Société Française pour l’Histoire des Sciences de l’Homme

15 et 16 septembre 2021

 

Lieu : Campus Condorcet, Centre de colloques, Auditorium 150 – Place du Front Populaire, Aubervilliers ; Métro Ligne 12 / Front Populaire

 

Mercredi 15 septembre 2021

9h : Accueil

 

9h30-11h15 : Symposium « Du nouveau du côté du positivisme », coordonné par Annie Petit

David Labreure, À ‘La Maison d’Auguste Comte’ : des archives ‘sacrées’ aux fonds positivistes ; découvertes et redécouvertes

Laurent Clauzade, L’édition du Système de politique positive : présentation et premiers résultats

Laurent Fedi, L’Avenir chez Auguste Comte

Annie Petit, Les Mouvements positivistes : ce que révèle leurs revues (La Philosophie positive, 1867-1883 ; La Revue occidentale, 1878-1914 ; La Revue positiviste internationale, 1906-1939

 

11h15 : Pause

 

11h30-12h45 : Session de communications : « France années 68 », présidée par Hervé Guillemain

11h30 : Christelle DormoyRajramanan, Réforme de l’Université et mobilisation de la sociologie autour de 68

11h55 : Sylvie Patron, Le narrateur : une approche historique et épistémologique de la théorie narrative

12h20 : Victor Collard, Par-delà les évidences dangereuses : Histoire sociale du spinozisme dans l’œuvre de Pierre Bourdieu

 

13h – 14h : Déjeuner

 

14h -15h45 : Session de communications : « Les sciences humaines à l’épreuve de la diversité des terrains », présidée par Jean-Christophe Coffin

14h : Parfait Sidoine Kouame, L’historien et le savoir historique des Yaouré

14h25 : David Soulier, La (re)découverte du clitoris au XVIe siècle en Europe : nouvelle perception médicale de la différence sexuelle ?

14h50 : Vincent Heimendinger, La revue Pénélope (1979-1985) : aux sources de l’histoire des femmes

15h15 : Jimin Choi, Le déplacement de la psychanalyse en Corée du Sud

 

15h45 : Pause

 

16h00-17h20 : Symposium d’études psychédéliques coordonné par Vincent Verroust

Zoë Dubus, Enjeux de la prise en compte du set and setting dans les psychothérapies assistées au LSD

Élise Grandgeorge, La dose, condition de l’expérience psychédélique ? Le cas du dosage de la psilocybine de 1958 à 1962 en France et aux Etats-Unis.

Vincent Verroust, C’est la dose qui fait le remède (et la culture qui fait le poison). La posologie de la psilocybine, principe actif des champignons divinatoires du Mexique, à l’hôpital Sainte-Anne (1958 – 1960)

 

Jeudi 16 septembre 2021

 

9h30 – 11h15 : session de communications : « L’humain entre psychologie et droit », présidée par Wolf Feuerhahn

9h30 : Mathieu Garcia, De l’intériorité humaine à l’intériorité dans l’acte criminel : enquête historique sur les conditions d’émergence d’une psychologie juridique

9h55 : Marco Saraceno, Hugo Münsterberg la volonté entre psychophysiologie et idéalisme éthique. Esquisse d’une recherche sur la place du concept « d’effort volontaire » dans la « fondation » épistémologique des sciences humaines.

10h20 : Laurens Schlicht, The State and the Lying Child. Female Criminal Police and Psychology of Testimony, Germany, 1920s and 30s

10h45 : Camille Jaccard & Samuel Boussion, Un réseau international et interdisciplinaire au service de l’élaboration de savoirs médico-psychologiques pour l’enfance victime de la guerre (Lausanne, 1946-1947)

 

11h15 Pause 

 

11h30-12h50 : Symposium, « Type et biotype dans l’ethnologie française » coordonné par Anaïs Mauurin et Camille Joseph

11h30 : Régis Meyran Canthel, Ethnologie et biotypologie dans les années d’entre-deux-guerres.

11h55 : Anaïs Mauuarin, Face/Profil. La survivance des photographies de types dans l’ethnologie française du XXe siècle.

12h20 : Camille Joseph, Mesurer le désordre. Eugene Schreider et le type, entre tradition morphologique et biométrie.

 

13h-14h : Déjeuner

 

14h : Emmanuel d’Hombres, Louis Auguste Segond : héritier ou fossoyeur de la notion biologico-philosophique positiviste de milieu ?

14h25-14h50 : Anne Bidois, La question sociale dans les congrès scientifiques de France entre 1833 et 1861

 

15h -16h45 : Symposium: « De la réception aux usages : une histoire des thérapies comportementales en France 1960-2010 », coordonné par Rémy Amouroux 

Milana Aronov, Contrôler ou émanciper l’enfant ? Le déploiement des thérapies comportementales dans la psychiatrie de l’enfant en France, 1970-1980.

Lucie Gerber, S’affirmer c’est d’abord se contrôler » : transfert transatlantique et appropriation contextualisée de l’assertivité dans l’entreprise en France (env. 1950-1980).

Elsa Forner-Ordioni, « Whatever Works. »  Sociologie des thérapies cognitives et comportementales. Présentation des principaux résultats de la thèse.

Rémy Amouroux, Mélinée Agathon (1925-2009), une pionnière de la behaviour therapy « à la française ».

 

16h45 : Discussion générale


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search