Appel à communication – Les sciences cognitives

Les sciences cognitives
Vers un dépassement des frontières disciplinaires

Cette journée d’étude se veut être le lieu d’une rencontre pluridisciplinaire et d’échanges autour d’un objet commun à de nombreuses disciplines : la cognition. Les objectifs sont pluriels. L’objectif premier consiste à croiser les réflexions théoriques et les travaux empiriques des sciences de la vie et des sciences sociales. Avec des outils, des méthodes et des paradigmes propres à leur spécialité chacune de ces sciences approfondit et éclaire une part de la cognition humaine. Il n’est pas rare de voir des emprunts entre disciplines : les frontières disciplinaires ne sont donc pas étanches. Une mutualisation de ces connaissances pourrait alors enrichir conjointement les réflexions de chacune de ces sciences.

Cette rencontre pluridisciplinaire tentera donc d’aborder différents aspects (non exhaustifs) :
• Une dimension épistémologique. Les communications s’attacheront à discuter de la manière dont chaque champ disciplinaire peut être mobilisé dans d’autres domaines. Comment les progrès des uns peuvent-ils faire avancer radicalement ou questionner les paradigmes des autres ?
• Une dimension méthodologique. Il sera question des différentes manières de se saisir d’un objet d’étude pluridisciplinaire (la cognition) en s’inscrivant à la fois dans les sciences cognitives et dans un champ disciplinaire délimité.
• Une dimension historique. Comment les avancées des sciences cognitives ont-elles influencé les sciences en général et les sciences sociales en particulier ? Par exemple, les travaux de Damasio ont bouleversé la manière d’appréhender les émotions au regard de la raison. Depuis lors, l’émotion n’est plus seulement considérée comme un frein à la raison. Ce changement de perspective a influencé de nombreux travaux, de leur problématique à leur manière d’appréhender leur objet d’étude.
• Les apports des recherches appliquées. Que nous apprennent les sciences cognitives sur l’activité humaine et quelles sont leurs applications pratiques dans les sciences sociales ? Qu’elles soient appliquées ou théoriques, certaines recherches nous conduisent à entrevoir la connaissance de l’homme sous un jour nouveau, à dépasser certaines apories, et à initier des réflexions fondamentales dans des disciplines connexes.
Cette journée d’étude sera donc tout entière tournée vers la pluridisciplinarité : on tentera de rapprocher l’ensemble des domaines ayant pour objet la connaissance de l’homme et de favoriser un dialogue interdisciplinaire appelé de leur vœux par les chercheurs en sciences sociales (Lahire B. & Rosental C., La cognition aux prismes des  sciences sociales, Archives contemporaines, Éditions 2008) autant que par les neuroscientifiques (Changeux J.-P., L’homme de vérité, Odile Jacob, 2004). Certes, la pluridisciplinarité est présente dans chacun de ces vastes domaines mais la dichotomie entre sciences de la vie et sciences sociales semble toujours dresser des frontières étanches. Les interventions de doctorants et de chercheurs confirmés tenteront de dissoudre momentanément ces frontières pour faire place à un dialogue transdisciplinaire dans son sens le plus large, à l’instar des « Ateliers sur la contradiction » organisés en mars 2009 par l’École Nationale des Mines de Saint-Etienne.
Cette rencontre recouvre enfin une dimension exploratoire, car si ces échanges sont fructueux, nous envisagerons le renouvellement de cette mutualisation (autour d’un colloque ou d’un ouvrage collectif).
Les propositions de communication (entre 3 000 et 5 000 signes espaces compris) sont à envoyer au plus tard le 1er décembre 2009 à l’adresse suivante : romy.sauvayre@misha.fr

Consignes de présentation : Nom, Fonction, Affiliation, Spécialité, Adresse mail, Numéro de téléphone, Titre de la communication, Résumé de la communication d’une quinzaine de lignes (police : times new roman, 12 pts, interligne 1,5)

La notification de décision aura lieu le 15 janvier 2010


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.