Journées Jeunes chercheurs en histoire des sciences et des techniques – 28 et 29 novembre 2014

Journées Jeunes chercheurs en histoire des sciences et des techniques

Organisées par la SFHST, la SHESVIE, la SFHSH, le CoFrHiGeo et le Club de la Chimie

Lieu : École normale supérieure, Paris Ve

(Entrée libre)

Chaque communication aura une durée de 20 mn et sera suivie de 10 mn de discussion.

Vendredi 28 novembre 2014

– Salle Dussane, 45 rue d’Ulm –

Matinée

9h00 : Charles Braverman (Université de Lorraine ; Archives H. Poincaré, UMR 7117 CNRS), André-Marie Ampère : savant et philosophe post-kantien ?

9h30 : Thibaud Trochu (Université Paris I Panthéon-Sorbonne), Raisons d’un changement de méthode, dela philosophie à l’histoire des sciences. Comment aborder l’œuvre de William
James (1842-1910) ?

10h : Pause d’un quart d’heure

10h15 : David Thomasette (Université de Lorraine ; LHSP), Du pluralisme critique au réalisme sceptique : sur le dernier ouvrage de Jules Vuillemin.

10h45 : Marie Fisler (Musée national d’histoire naturelle), Histoire de la métaphore de l’arbre dans les sciences naturelles

11h15 : Pause d’un quart d’heure

11h30 : Pascal Bertin (Université Paris-Diderot ; Sphere), Le “cas” Hausdorff : du formel sans formalisme ?

12h00 : Adrien Vila-Valls (Université Lyon I), Louis de Broglie et la diffusion de la mécanique quantique en France.

 

Déjeuner libre (12h30-14h)

 

Après-midi

14h00 : Laure Miolo (Université Lyon II, CIHAM : UMR 5648 / BnF), De l’histoire des bibliothèques à l’histoire des sciences : aspects et problèmes de la reconstitution du fonds scientifique du collège de Sorbonne (XIIIe-XVe siècles).

14h30 : Arthur Henaff (EPHE ; SAPRAT EA 4116), Peintre en astrologie? Sur la trace des illustrateurs de quelques manuscrits de la fin du Moyen Âge en Europe centrale.

15h00 : Pause d’un quart d’heure

15h15 : Maria Sorokina (Université Paris-Est Créteil ; CRHEC : EA 4392), Les commentaires des Sentences de Pierre Lombard : une source pour l’étude des spéculations théologiques et scientifiques autour de l’influence céleste (XIIIe-XIVe siècle).

15h45 : Arnaud Sibille (Université Paris IV Sorbonne ; Sens, Texte, Informatique, Histoire : EA 4509), Les versions françaises de la géomancie de Guillaume de Mœrbeke : enjeux de l’édition critique des manuscrits médiévaux pour l’histoire de la langue et l’histoire des sciences.

16h15 : Pause d’un quart d’heure

16h30 : Remise du prix de la SFHST à Laetitia Loviconi (EPHE ; SAPRAT : EA 4116) pour sa thèse Physiologie et pathologie de la respiration dans les œuvres médicales des XIVe-XVe siècles.

17h00 : Assemblée générale de la SFHST (fin de la réunion : 18h).

 

 

 

Samedi 29 novembre 2014

– Salle Jules Ferry, 29 rue d’Ulm –

Matinée

9h00 : Nicolas Maughan (Université Aix-Marseille ; I2M : UMR CNRS 7373), Questions historiques et obstacles méthodologiques liés aux études rétrospectives de la qualité de l’eau : le cas de la ville de Marseille (XVIIIe-XIXe siècles).

9h30 : Mathieu Fernandez (CNAM ; HT2S), La terre et les eaux en milieu urbain : dynamiques longues et humaines.

10h00 : Pause d’un quart d’heure

10h10 : Marcin Krasnodębski (Université de Bordeaux ; SPH : EA 4574), L’histoire de la normalisation de l’essence de térébenthine

10h45 : Françoise Dreyer (Université de Nantes ; Centre François Viète), Le Danien, entre craie et terrains tertiaires, révélateur de l’importance relative des critères géologiques et paléontologiques, entre 1825 et 1850.

11h15 : Pause d’un quart d’heure

11h30 : Philippe Martin (Université de Nantes ; Centre François Viète), Innovation et qualité de produit : l’exemple du « guano artificiel » d’Edouard Derrien, fabricant d’engrais à Nantes.

12h00 : Sophie Lefeez (Université Paris I ; CETCOPRA), De l’utilité de l’histoire dans une étude sociale contemporaine non-historique. Le cas de l’étude de la complexité technique des armements contemporains en socio-anthropologie.

12h30 : Joëlle Petit (CNAM) : le rayonnement des marbriers wallons (1800-1920).

Déjeuner libre (13h00-14h00)

 

Après-midi

14h00 : Aurélie Mabille (Université Orsay Paris-sud 11 ; GHDSO : EA 1610), Mathématiques, modernité et enseignement : Lieux et rhétorique des discours des mathématiciens dans les années 1950.

14h30 : Thomas Hirsch (EHESS ; GEHM / TEPSIS), La question disciplinaire : faire l’histoire des sciences de l’homme de la première moitié du XXe siècle

15h00 : Pause d’un quart d’heure

15h15 : Matteo Vagelli (Université Paris I Panthéon-Sorbonne ; PhiCo : EA3562), Les styles scientifiques : la relation de I. Hacking à l’histoire philosophique des sciences de M. Foucault.

15h45 : Sébastien Dutreuil (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne ; IHPST : UMR8590), Qui s’intéresse à l’hypothèse Gaïa ? Un cas d’étude pour le problème de la démarcation.

16h15 : Pause d’un quart d’heure

16h30 : Karine Le Jeune (Université de Nantes ; Centre François Viète), Une histoire de l’épilepsie aux XIXe et XXe siècles. Définition et développement d’une pathologie entre neurologie et psychiatrie.

17h00 : Thibault Racovski (Université d’Exeter, Egenis ; Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, IHPST : UMR8590), Le problème de la nouveauté évolutionnaire, étude d’épistémologie de l’évo-dévo.

17h30 : Solène Lellinger (Université de Strasbourg ; SAGE : UMR 7363), Accidents médicamenteux et remise en question du savoir médical : le cas du Mediator (benfluorex) et des valvulopathies médicamenteuses.

18h00 : Clôture des journées Jeunes Chercheurs


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.